PRISE EN CHARGE DES CANCERS GYNECOLOGIQUES

Les cancers gynécologiques regroupent les cancers de l’ovaire, de la vulve, du col de l’utérus et de l’endomètre (corps de l’utérus)

Le Centre Antoine Lacassagne propose une prise en charge globale et personnalisée, avec des délais raccourcis dans toutes les phases du parcours de soins, allant du dépistage à l’analyse oncogénétique, en passant par tous les traitements : chirurgie, chimiothérapie, thérapies ciblées, radiothérapie, curiethérapie, hormonothérapie ; ainsi que les soins de supports.

Le cancer de l’endomètre est la 4ème cause de cancer chez la femme. Après le cancer du sein, c’est le plus fréquent des cancers gynécologiques. Il touche généralement les femmes après la ménopause, l’âge moyen du diagnostic est de 68 ans.

Le Centre Antoine Lacassagne a mis en place une consultation d’hystéroscopie diagnostique destinée aux patientes qui ont une suspicion de cancer de l’endomètre (soit des patientes ménopausées qui ont des saignements, soit des patientes chez qui on a découvert un épaississement de l’endomètre lors d’une échographie dans le cadre du suivi de leur cancer). Il s’agit, lors d’une consultation, de visualiser l’intérieur de la cavité utérine au moyen d’un hystéroscope souple et éventuellement faire des biopsies dirigées. En pratique, l’hystéroscopie est faite le lundi ou le mardi et la patiente est revue en consultation en fin de semaine avec les résultats, soit un diagnostic en 3 jours.

Le cancer du col de l’utérus est la 12ème cause de cancer chez la femme. La cause principale de ce cancer est une infection persistante par un virus qui se transmet par voie sexuelle le papillomavirus humain ou HPV (human papillomavirus).

Le dépistage des lésions précancéreuses par la réalisation régulière d’un frottis cervico-utérin a permis de diminuer de moitié le nombre des nouveaux cas, ainsi que le nombre des décès, depuis 20 ans. La vaccination des jeunes filles contre les principaux types de HPV est un moyen d’agir complémentaire contre ce cancer.

Coelioscopie 3D

Durant les dernières décennies, la chirurgie a vu apparaître de nouvelles techniques moins invasives, comme la cœlioscopie qui permet de réaliser des interventions chirurgicales sans pratiquer une large incision en introduisant une optique par le nombril.

Parallèlement, la chirurgie cancérologique s’intègre dans une volonté d’offrir un traitement plus personnalisé ainsi qu’une meilleure qualité de vie aux femmes atteintes de cancer dont le pronostic s’est amélioré au cours des dernières décennies.

L’utilisation de la cœlioscopie en vision 3D permet de recréer sur écran les conditions de la vue réelle améliorant de fait l’efficacité et la précision du geste du chirurgien.

Cette technologie peut bénéficier aux patientes atteintes d’un cancer du col de l’utérus ou du corps utérin mais aussi pour certaines formes précoces du cancer de l’ovaire.

Pôle de Médecine

Pr Jean-Marc Ferrero
Dr Delphine Borchiellini
Dr Anne Creisson
Dr Philippe Follana
Dr Véronique Mari
Dr Jérôme Barrière
Dr Rémy Largillier
Dr Véronique Mari (Onco-génétique)

Pôle de Chirurgie oncologique générale, gynécologique et sénologique

Pr Emmanuel Barranger
Dr Yves Fouché

Pôle de Radiothérapie

Pr Jean-Michel Hannoun-Lévi
Dr Marie-Eve Chand Fouché
Dr Nathalie Pinto
Dr Eric Teissier
Dr Daniel Lam Cham Kee

Toutes les brochures d’information sont disponibles ici