PRISE EN CHARGE DES TUMEURS CUTANÉES DE LA FACE ET DU COU

Toutes les tumeurs cutanées de l’extrémité céphalique (scalp, face et cou) quel que soit leur stade, peuvent être traitées par le Pôle de Chirurgie Oncologique Cervico-faciale au sein de l’Institut Universitaire de la Face et du Cou . Certaines formes plus particulièrement agressives selon le type histologique, le stade ou la localisation sont préférentiellement prisent en charge :

  • Carcinomes basocellulaires (CBC) infiltrants, sclérodermiformes ou récidivants et/ou en terrain irradié
  • Carcinomes épidermoïdes cutanés (CEC) à potentiel métastatique ganglionnaire identifié
  • Carcinomes annexiels
  • Mélanomes malins cutanés (MMC)
  • Carcinomes neuroendocrines cutanés (tumeurs de Merkel)
  • Sarcomes cutanés
  • Dermato fibrosarcomes de Darier-Ferrand
  • Localisations périorificielles (lèvres, bouche, narines, paupières, conduit auditif externe…)
  • Localisations à risque ganglionnaire élevé (front, scalp, oreille externe…)
  • Certaines tumeurs cutanées bénignes comme les chéloïdes récidivantes qui peuvent être traitées par association radio-chirurgicale

Toutes les formes qui vont nécessiter une réparation complexe par des techniques spécialisées, soit de par leur localisation périorificielle (nez, lèvres…), soit pour les formes avancées où une exérèse carcinologique tégumentaire étendue va être nécessaire ou bien encore dans les cas de récidive tumorale après chirurgie ou radiothérapie.

La grande majorité des cancers cutanés de la Face et du Cou à tous les stades de la maladie peut être traitée par la chirurgie :

  • Chirurgie de la tumeur cutanée initiale, en première intention ou en cas de récidive.
  • Réalisation d’une expertise histopathologique systématique. Maîtrise de l’examen extemporané et de la technique de Mohs qui vise à diminuer le risque de récidive en épargnant le capital cutané de la face.
  • Chirurgie complémentaire ganglionnaire spécifique selon les cas, grâce à la technique « minimale invasive » de recherche du ganglion sentinelle ou la réalisation de curages ganglionnaires adaptés avec parotidectomie préservant le nerf facial en cas de nécessité.
  • Chirurgie réparatrice simple et complexe par l’utilisation de greffe tissulaire (peau, cartilage), de l’expansion cutanée (expander) ou d’une grande variété de lambeaux. C’est-à-dire apporter du tissu prélevé soit à proximité sur la face (lambeau local) soit à distance (lambeau pédiculé) ou enfin prélevé à distance et revascularisé par des microanastomoses vasculaires.

Dans certains cas, des traitements non chirurgicaux exclusifs ou complémentaires à la chirurgie peuvent être indiqués :

  • La radiothérapie externe, le plus souvent complémentaire après la chirurgie pour certaines tumeurs agressives.
  • La curiethérapie interstitielle de haut débit, exclusive, pour certaines localisations anatomiques comme les lèvres.
  • La contacthérapie ou radiothérapie localisée au contact de petites tumeurs, proposée en traitement exclusif de certains carcinomes basocellulaires superficiels (paupières).

Un traitement médicamenteux général (chimiothérapie, immunothérapie) dans certains cas de tumeurs plus agressives.

Pôle de Chirurgie Oncologique cervico-faciale

Dr Gilles Poissonnet
Dr Alexandre Bozec
Dr Denis Flores
Dr Riadh Berguiga
Dr Olivier Dassonville

Pôle de Médecine

Pr Antoine Thyss
Dr Damien Giacchero (dermatologie)
Dr Véronique Mari (Onco-génétique)

Pôle de Radiothérapie

Dr Karen Benezery
Dr Jérôme Doyen
Dr Daniel lam
Dr Axel Leysalle

Une équipe multidisciplinaire prend en charge le diagnostic et le traitement. Cette équipe participe au Comité Pluridisciplinaire d’Organe des Tumeurs ORL de la Face et du Cou et collabore de façon étroite et privilégiée avec les Comités Pluridisciplinaires d’Organe Hémato-Sarcome-Dermato du centre et le Comité Pluridisciplinaire d’Onco-Dermatologie du CHU de Nice (Pr JP Lacour). Tous se réunissent en Réunion de Concertation Pluridisciplinaire.
Elle est aussi engagée en collaboration avec le CHU de Nice dans des projets de recherche sur le mélanome malin.
Laboratoire d’Anatomie et Cytologie Pathologiques du CHU de Nice (Pr Paul Hofman)
IUMR S 597 Biologie et pathologie des cellules mélanocytaires, de la pigmentation cutanée aux mélanomes malins – (Dr Robert Ballotti [ISERM], Pr Jean-Paul Ortonne [UNSA-CHU], Pr Philippe Bahadoran [UNSA-CHU])

La prise en charge chirurgicale complète au sein de l’IUFC sera réalisée après une consultation spécialisée avec un examen clinique et une information éclairée qui sera complétée par une consultation anesthésique pré opératoire en cas d’intervention chirurgicale sous anesthésie locale potentialisée (vigile, sans intubation trachéale) ou sous anesthésie générale. L’opération pourra être le plus souvent réalisée en chirurgie ambulatoire. Dans certains cas une anesthésie locale simple pourra être décidée et sera réalisée sans hospitalisation.

Toutes les brochures d’information sont disponibles ici
et sur le site www.iufc.fr