La Recherche biomédicale constitue une mission de service public des établissements de santé (article L.6112.-1 du Code de Santé Publique et article L.112-2 du code la Recherche).

Le Centre Antoine Lacassagne s’inscrit pleinement dans ce paysage en faisant le choix de faire de la recherche biomédicale un axe majeur de son positionnement  stratégique.

En 2015, 671 patients ont été inclus dans des essais thérapeutiques au travers de 147 essais thérapeutiques ouverts aux inclusions

Le Centre Antoine Lacassagne a une forte activité d’enseignement, de formation et de recherche avec notamment trois équipes labellisées et une unité CNRS.

Il occupe une place non négligeable au sein des Centres de Lutte contre le Cancer en termes de prise en charge d’essais investigateurs, de mise en œuvre d’essais promoteur ou d’inclusions.

 

Deux projets majeurs émergent du Projet Médico-Scientifique 2014-2019 en recherche clinique :

Mise en place d’une Unité de Phase Précoce

Cette structuration permet de :

  • faciliter le transfert de la recherche fondamentale vers le domaine clinique,
  • avoir un accès privilégié aux nouvelles thérapeutiques afin de promouvoir des essais cliniques innovants,
  • se positionner comme Centre de référence pour la région PACA EST.

L’unité d’essais thérapeutiques de phases précoces est dotée de 4 lits, un bureau médical et un attaché de recherche clinique, positionné au sein du service d’hospitalisation conventionnelle du B4, dans les anciens locaux de l’Unité Protégée. Deux autres lits sont disponibles au sein de cette unité. Une interaction efficace et productive est optimisée dans ce cadre entre les équipes de recherche fondamentale, translationnelle et les équipes de recherche clinique.

Certification ISO 9001

La Direction de la Recherche Clinique et de l’Innovation  s’est engagé vers une démarche de certification ISO 9001 étendue au périmètre de la Pharmacie secteur  « Essais Cliniques ».

Cette démarche permet d’assurer une amélioration permanente de la performance et de la  compétitivité du Centre, tout en optimisant les coûts, de se positionner vis à vis de la concurrence internationale, de rester attractif et d’être clairement identifié comme un réseau de Recherche Clinique, tant par l’industrie pharmaceutique que par nos interlocuteurs académiques et institutionnels.

Le Comité Scientifique et d’Orientation est composé de 12 membres experts qui statuent sur les différentes approches et axes thématiques choisi par l’établissement en matière de recherche.

Il a lieu une fois par an, en fin d’année et ses conclusions ne sont pas que consultatives. Il convient aux Directeur Général, Chef de Pôle, Equipes de Recherche et Direction de la Recherche Clinique d’en tenir compte dans ses axes d’orientations et actions à mettre en œuvre.

Son fonctionnement est le suivant :

  • Le CSO doit définir les grandes lignes d’orientation stratégiques de l’établissement en matière de recherche avec discussion ouverte sur celles-ci avec l’ensemble des intervenants
  • Les équipes de recherche auront une obligation de collaboration et les thèmes présentés doivent forcément être en lien avec les lignes stratégiques définies Une priorisation des thématiques doit être définie, la réflexion devant porter sur la faisabilité, l’intérêt et l’investissement que représente les projets
  • L’activité de la Direction de la Recherche Clinique et de l’Innovation doit être présentée, mettant en exergue les points forts et les points faibles, ce qui permettra d’affiner les axes stratégiques