La qualité des soins, la gestion des vigilances et des risques

Le Centre Antoine Lacassagne est engagé depuis 1999 dans une politique de qualité et de gestion des risques rigoureuse pour atteindre un haut niveau de soins. La qualité est, depuis de nombreuses années, une préoccupation constante de tout le personnel du Centre. Pour accompagner sa démarche, il s’appuie sur une politique qualité et gestion des risques ambitieuse, mise en œuvre avec les professionnels de chaque pôle de l’établissement guidé et soutenu par la Direction qualité/risques, le COmité des VIgilances et des RISques (COVIRIS) et la Commission Médicale d’Etablissement (CME).

Cet engagement est mesuré lors des visites de certification et accréditation. La certification de la Haute Autorité de Santé est une procédure obligatoire pour tous les hôpitaux de France publics comme privés, elle permet d’évaluer la qualité des prestations offertes aux patients. Le Centre a été certifié par la Haute Autorité en Santé (HAS) en 2002, 2006, 2012. En 2016, pour la 4ème fois consécutive, il a obtenu le plus haut niveau de certification.

Notre établissement a également été accrédité COFRAC pour ses activités de laboratoire en 2015, certifié en 2015 pour sa tumorothèque. Actuellement, la Direction de la Recherche Clinique et de l’Innovation (DRCI) prépare aussi sa visite de certification.

La Direction Qualité travaille en étroite collaboration avec de nombreux comités tels que le CLIN (Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales), le CLUD (Comité de LUtte contre la Douleur) ou la CDU (Commission des Usagers) ainsi qu’avec la Direction de la Communication du Centre avec qui elle développe une information loyale, compréhensible à destination des patients. Les documents d’information patient sont rédigés par les équipes de soins et relus par des représentants des usagers avant validation en Commission Qualité Risques.

La gestion des vigilances et des risques est une démarche transversale qui a pour but d’identifier, d’évaluer et de réduire, chaque fois que cela est possible, les risques encourus par les patients, les visiteurs et les personnels. Elle améliore la sécurité des soins des patients dans de nombreux domaines : médicaments, anesthésie, transfusion sanguine, identitovigilance, matériel de soins… Un Comité de Coordination des Vigilances Sanitaires et de la Gestion des Risques permet le suivi des risques de l’établissement et rassemble autour de la Direction qualité et du Président de la CME, l’ensemble des Responsables des Vigilances Sanitaires et des Responsables de Risques.

Tous les professionnels, malades, et proches doivent y contribuer.

Nous vous invitons à déclarer aux professionnels qui vous prennent en charge tout incident lié à l’administration de vos soins : cela peut concerner une examen, un traitement, un dysfonctionnement hôtelier… Tout événement indésirable pourra ainsi être enregistré, signalé, analysé, traité et des mesures de prévention adaptées seront prises pour vous et pour préserver les autres patients d’un incident semblable. L’amélioration de la sécurité des soins s’appuie sur la déclaration des incidents et des effets indésirables liés au soin. Cette déclaration a pour objet d’améliorer votre sécurité ainsi que celle de l’ensemble des patients.

Diapositive1 Diapositive2