Les soins de support et soutiens proposés au Centre Antoine Lacassagne :

Consultation d’annonce infirmière

  • Prendre en compte les difficultés exprimées après l’annonce du diagnostic.
  • Informer sur les examens et les traitements.
  • Organiser, coordonner et assurer le suivi du programme personnalisé de soins.

En savoir plus

Le dispositif d’annonce prévoit des temps de discussion et d’explication sur la maladie et les traitements afin de vous apporter une information adaptée, progressive et respectueuse.

L’annonce du diagnostic est faire par le médecin référent du CAL qui vous informera sur votre maladie et sur les alternatives thérapeutiques.

Il vous proposera un entretien complémentaire avec l’infirmière d’annonce.
L’infirmière d’annonce vous apporte des informations complémentaires ou reformule ce qui n’a pas été bien compris. Elle explique le protocole de traitement, les effets indésirables et leur prévention, clarifie les modalités des examens et des interventions chirurgicales…

L’infirmière donne des informations pratiques et personnalisées et elle renseigne sur les spécificités de l’établissement.

Elle revoit avec vous les différents rendez-vous.  Une documentation qui résume les informations reçues lors de l’entretien vous est transmise ainsi qu’un annuaire avec les lignes directes de postes ciblés.

Enfin, en fonction des besoins repérés (sociaux, psychologiques, nutritionnels), elle vous orientera vers les autres professionnels du DISSPO.

Comment rencontrer l’équipe ?

Pour joindre directement les infirmières d’annonce :

ORL, pneumologie, Cyberknife 04 92 03 17 08
Sénologie, pathologies digestives 04 92 03 12 00

Douleur et Soins palliatifs

L’Equipe Mobile Douleur Soins Palliatifs (EMDSP)

L’ensemble des activités de l’équipe vise à améliorer la qualité de vie des patients, qui peut être altérée par la maladie ou les traitements.
La prise en charge de la douleur chronique rebelle et les soins palliatifs sont ses deux missions en collaboration étroite avec les équipes soignantes.
L’équipe intervient quotidiennement dans tous les services du Centre Antoine Lacassagne.
Elle a aussi une mission de soutien envers les équipes soignantes qu’elle peut accompagner dans leurs prises en charge.
L’équipe mobile peut aider à orienter à la sortie des patients, et travaille en lien avec la majorité des intervenants du domicile (soignants libéraux, Hospitalisation A Domicile, Soins A domicile, réseaux de soins palliatifs) de la région PACA.
Des consultations externes d’algologie permettent de poursuivre le suivi en dehors des périodes d’hospitalisation.

La douleur :

La prise en charge de la douleur est une priorité de notre établissement. Tous les soignants sont concernés, formés à l’évaluation et au traitement de ce symptôme. C’est une de leurs missions essentielles. Une écoute attentive est nécessaire ainsi qu’un partage de leurs connaissances concernant la manipulation des différents antalgiques, considérant le patient comme un véritable partenaire.
La douleur est inconstante dans les cancers. Au début, la maladie est souvent indolore. Une fois le diagnostic établi, vient l’étape de craintes et des questions : « la maladie ou ses traitements vont-ils être douloureux ? »
Sachez qu’il n’existe pas de règle générale et que chaque patient est un cas unique. Une chose est certaine, la douleur n’est pas une fatalité. Elle a une origine qui peut s’expliquer.
Le traitement de la douleur fait appel bien sûr à des antalgiques de différentes puissances selon l’intensité du symptôme, mais aussi à des techniques comme la radiothérapie ou certains gestes en radiologie interventionnelle.
D’autres approches sont proposées : relaxation, sophrologie, kinésithérapie, … selon le type de douleur et le ressenti du patient.
Même s’il n’est pas toujours possible de la supprimer totalement,  elle peut être traitée et calmée dans la grande majorité des situations.
Il est inutile, voire dangereux de « souffrir en silence ».
La douleur est une sensation et une émotion personnelle. Il est parfois difficile de se faire comprendre. Ne craignez pas d’en parler avec insistance si vous aviez l’impression de ne pas être entendu. Les équipes soignantes sont là pour vous écouter et vous soulager.
Les soins palliatifs  sont des soins actifs délivrés à domicile ou en institution, dans une approche globale de la personne atteinte d’une maladie grave, évolutive ou terminale. L’objectif des soins palliatifs est de soulager les douleurs physiques et les autres symptômes mais aussi de prendre en compte la souffrance psychologique, sociale et spirituelle. Ils sauvegardent la dignité de la personne malade et soutiennent l’entourage.

Nutrition et diététique

Evaluer et prendre en charge les besoins nutritionnels des patients pour optimiser les traitements.

En savoir plus

La prise en charge nutritionnelle est une priorité dans notre établissement.
Elle concerne les patients présentant des troubles alimentaires liés à la pathologie cancéreuse ou à la réalisation de traitements spécifiques pouvant mener à un état de dénutrition ou de surpoids.
La maladie et les traitements anti-cancéreux augmentent vos besoins énergétiques et peuvent être responsables de troubles digestifs. Au CAL, la forte population de patients porteurs de tumeurs de la sphère ORL a conduit l’équipe à s’intéresser davantage aux problèmes de dénutrition et développer une prise en charge préventive à ce risque.

Différentes stratégies sont utilisées pour maintenir le bon état nutritionnel du patient tout au long de son parcours thérapeutique :

  • les conseils hygiéno-diététiques personnalisés
  • les supports nutritionnels (complémentation orale, nutrition entérale, nutrition parentérale).

L’équipe mobile en nutrition composée de médecins, infirmière, diététiciennes et assistante médicale, est à votre disposition pour vous conseiller tout au long de votre parcours thérapeutique et vous proposer une prise en charge adaptée à la problématique rencontrée.
Au cours de votre hospitalisation, une diététicienne vous rencontrera pour adapter au mieux votre repas en fonction de vos envies et de vos possibilités de déglutition.
Lors de votre retour à domicile, la continuité de la prise en charge nutritionnelle se poursuit en lien avec l’équipe soignante libérale (médecin traitant, infirmière, diététicienne, prestataire de service) et en collaboration avec les diététiciennes et médecins nutritionnistes du CAL lors de consultations externes programmées.
L’équipe nutrition est joignable du lundi au vendredi de 9 h à 17 h au 04 92 03 15 46.

RENVOI SUR CLIC  Complémentation orale : la complémentation orale permet un apport de calories, de protéines, de vitamines et de minéraux complémentaires à l’alimentation habituelle.
Elle est rendue nécessaire lorsque les apports alimentaires oraux sont inférieurs à 2/3 des besoins énergétiques du patient.
La complémentation orale s’est diversifiée et propose aujourd’hui différentes gammes de produits qui se présentent sous la forme de boissons lactées, jus de fruits, crèmes, compotes, potages et plats mixés, pâtes, semoule.

RENVOI SI CLIC  Nutrition entérale : instillation d’une solution nutritive directement dans le tube digestif, estomac ou intestin grêle, à l’aide d’une sonde.

La nutrition entérale est indiquée :

  • chez le patient dénutri ou à risque de dénutrition, ayant un tube digestif fonctionnel mais incapable de couvrir ses besoins protéino-énergétiques par voie orale
  • en pré-opératoire : en cas de dénutrition sévère avant une chirurgie majeure
  • en post-opératoire : en cas de nutrition entérale pré-opératoire ou si la réalimentation orale semble impossible dans les 7 jours.

RENVOI SI CLIC  Nutrition parentérale : consiste en l’administration intraveineuse de nutriments appartenant aux 4 grandes familles : glucides, lipides, protéines, ensemble « eau – électrolytes – micronutriments ».

Elle est indiquée quand la situation clinique ne permet pas d’envisager une reprise de l’alimentation par voie entérale ou orale.

Onco-psychologie

Apporter un soutien dans la prise en compte des composantes psychologiques, psychiatriques, comportementales, familiales et sociales en relation avec la maladie.

En savoir plus

La psycho-oncologie a pour objet la prise en compte des dimensions psychologiques,  comportementales, familiales et sociales en relation avec le cancer. La prise en charge répond essentiellement à la nécessité de prévenir et traiter les répercussions négatives de la maladie cancéreuse sur le psychisme du patient et de son entourage, d’aider le patient à garder sa liberté de décision, en proposant un accompagnement adapté aux besoins de la personne malade et de ses proches. Elle peut aider aussi à prendre en charge des comportements à risque comme le tabagisme.
Au Centre Antoine Lacassagne, la psycho-oncologie est exercée par des psychologues et un psychiatre auprès des patients hospitalisés ou reçus en consultations externes, pendant le traitement mais aussi après, s’intéressant à la réinsertion, au devenir ou aux séquelles éventuelles.

Ces professionnels sont en mesure de dialoguer sans jugement ou censure avec les malades et leurs proches, de leurs réactions à la maladie et à ses conséquences. Ils essayent de les aider à trouver les meilleures façons de traverser cette période difficile.

Comment rencontrer l’équipe ?

Lors d’une hospitalisation en secteur conventionnel ou ambulatoire
Lors d’une consultation externe, sur rendez-vous
Contacter le DISSPO 04 92 03 15 46

Kinésithérapie

Améliorer et optimiser la prise en charge des patients au niveau de la rééducation fonctionnelle et motrice.

En savoir plus

La kinésithérapie a pour objectif d’évaluer et de traiter les déficiences et les incapacités des patients, liées à un dysfonctionnement respiratoire, neurologique ou locomoteur. Elle tente de restaurer, voire de compenser, les fonctions altérées grâce à la rééducation et à la réadaptation. Elle favorise ainsi l’autonomie et la réhabilitation des patients.

Trois kinésithérapeutes interviennent quotidiennement dans les unités d’hospitalisation du Centre Antoine Lacassagne.

Comment rencontrer l’équipe ?

Lors d’une hospitalisation en secteur conventionnel ou ambulatoire
Contacter le DISSPO 04 92 03 15 46

Socio-esthétique :

Revaloriser l’image corporelle et l’estime de soi par des soins esthétiques et de confort et par des conseils adaptés.

En savoir plus

C’est un ensemble de soins esthétiques prodigués aux personnes fragilisées par la maladie.
Ces soins favorisent le mieux-être, le confort du patient dans le cadre d’une meilleure qualité d’hospitalisation.
La socio-esthétique répond à un besoin de restauration de l’image de soi pour les personnes ayant subi des traitements pouvant porter atteinte à leur intégrité corporelle.
Le partenariat avec toute l’équipe soignante est primordial.
L’esthéticienne intervient gratuitement dans toutes les unités de soins.

Comment rencontrer la socio-esthéticienne ?

Lors d’une hospitalisation en secteur conventionnel ou ambulatoire
Contacter le DISSPO 04 92 03 15 46

Sophrologie

Proposer différents moyens de relaxation, respiration, massage-détente pour diminuer des états de stress et d’anxiété.

En savoir plus

La sophrologie vise le renfort de l’équilibre entre nos émotions, nos pensées et nos comportements.
C’est une discipline qui associe le relâchement musculaire, la respiration et la mise en avant de pensées positives.
Fréquemment utilisés, l’approche corporelle par le « toucher – massage – détente » et les exercices respiratoires visent ainsi à diminuer les états de stress et d’anxiété.
Le sophrologue intervient dans les unités de soins.

Comment rencontrer le sophrologue ?

Lors d’une hospitalisation en secteur conventionnel ou ambulatoire
Contacter le DISSPO 04 92 03 15 46

Dermographie

Corriger sur le plan esthétique, des effets secondaires induits par les traitements (sourcils, cicatrice, aréole du mamelon…)

En savoir plus

La dermographie permet de reconstruire une apparence extérieure naturelle dans les zones opérées ou irradiées (aréole, cicatrice, contours des lèvres, visage, sourcils, cils) et pallier  ainsi les effets iatrogènes des traitements de chimiothérapie, chirurgie et radiothérapie. Elle est reconnue d’intérêt thérapeutique dans la technique de reconstruction de la plaque aréolo-mamelonnaire dans la chirurgie réparatrice du sein.
La technique consiste à faire pénétrer des pigments dans la peau à l’aide d’une aiguille selon le principe du tatouage  dans le but d’embellir, de corriger de masquer ou de reconstruire.

Comment rencontrer l’infirmière spécialisée en dermographie ?

La dermographie se pratique dans la cabine de soins située au Rez-de- chaussée du Bâtiment A, sur rendez-vous.
Contacter l’infirmière  04 92 03 11 10.

Service social

Permettre l’accès aux soins à tous les patients. Garantir une protection sociale ainsi qu’une réinsertion à tous les stades de la maladie. Organiser les soins de suite avec les établissements concernés.

En savoir plus

Des difficultés financières, professionnelles, familiales, administratives peuvent survenir du fait de la maladie.
L’assistante sociale conseille, informe, accompagne les patients pour faire valoir leurs droits auprès des différents organismes et administrations.
Elle participe aussi à la préparation de la sortie du CAL, oriente ou aide dans les démarches après des structures d’accueil.

Comment rencontrer les assistantes sociales ?

Lors d’une hospitalisation en secteur conventionnel ou ambulatoire
Lors d’une permanence :

  1. le mardi de 13 h 30 à 16 h 30
  2. le mardi et mercredi de 14 h à 17 h

Lors d’un entretien sur rendez-vous.

Contacter le secrétariat  04 92 03 12 46