L’Hormonothérapie

 

Certaines tumeurs ont pour caractéristique d’être hormonosensibles, ce qui signifie que les hormones, naturellement produites par l’organisme, stimulent leur croissance. Les cancers du sein sont dans la plupart des cas sous la dépendance des œstrogènes et les cancers de la prostate sous celle des androgènes.

L’hormonothérapie est un traitement qui consiste à empêcher l’action stimulante de ces hormones sur les cellules cancéreuses.

On distingue deux types d’hormonothérapie :

  • Les traitements non médicamenteux, qui consistent à stopper la sécrétion d’hormones par les ovaires ou les testicules en les retirant par une intervention chirurgicale (ovariectomie) ou en les irradiant (radiothérapie).
  • Les traitements médicamenteux, qui agissent par voie générale, c’est-à-dire dans l’ensemble du corps, sur toutes les cellules sensibles aux hormones. On parle de traitement systémique. Enfin, on peut, dans le cas du cancer du sein et c’est un nouveau mode d’action, bloquer les œstrogènes en empêchant leur transformation dans l’organisme.

 

Les indications de l’hormonothérapie

  • L’hormonothérapie est indiqué dans les cancers hormonodépendants, c’est-à-dire lorsque les cellules cancéreuses expriment les récepteurs aux hormones.

 

Dans le cas du cancer du sein,

  • le médecin peut prescrire une hormonothérapielorsque la tumeur est diagnostiquée à un stade précoce. Ce traitement est associé ou non à la chimiothérapie classique et/ou à la chirurgie et/ou à la radiothérapie. L’hormonothérapie peut être prescrite comme premier traitement (néo-adjuvante) ou à la fin des traitements (adjuvante).
    Dans le cas d’un cancer du sein, le traitement adjuvant par hormonothérapie dure au moins cinq ans. L’hormonothérapie peut également être prescrite dans les cancers du sein à un stade avancé.

 

Chez les hommes,

  • l’hormonothérapie est indiquée pour le cancer de la prostate à un stade avancé ou métastatique (atteinte des os et des poumons), ou en cas de récidive.Elle peut être proposée seule ou associée à un autre traitement. Le type d’hormonothérapie et l’éventuelle association avec un autre traitement (chirurgie, radiothérapie) varient d’un patient à l’autre. Lorsque l’hormonothérapie est associée à de la radiothérapie, elle est prescrite pour deux ou trois ans.
    En revanche, l’hormonothérapie est donnée à vie lorsqu’elle est utilisée dans le cas d’un cancer de la prostate métastatique.