16 mai 2022

Actus


Elections professionnelles : renouvellement du CSE

Le 1er tour de l’élection des membres du Comité Social et Economique a débuté ce matin. Vous avez jusqu’au lundi 23 mai 10h00 pour voter par voie électronique www.e-votez.net/centreantoinelacassagne de votre poste de travail, de chez vous ou dans un point de vote situé au Centre.

Le site de vote : www.e-votez.net/centreantoinelacassagne est ouvert depuis ce matin 9h00 et jusqu’à lundi 23 mai 10h00.

Vous pouvez vous connecter à tout moment pendant cette période afin de vous procurer votre matricule et votre clé de vote : vous devrez vous identifier en précisant votre adresse mail professionnelle (ou votre adresse mail personnelle si vous en avez fait la demande à la DRH avant le 12 mai) et vous devrez ensuite avoir accès à cette même boite mail.

(Attention le site ne peut être ouvert avec Internet Explorer 7 ; si c’est votre explorateur, vous devrez ouvrir le lien sur Google Chrome).

Comme convenu avec les partenaires sociaux, 3 points de vote ont été installés en supplément :
1 point de vote dans le bâtiment A, à l’entrée principale, non ouverte aux patients actuellement
1 point de vote dans le bâtiment B au salon des Familles (à côté du self)
1 point de vote dans le bâtiment du site Ouest, dans la salle de réunion.

Chaque ordinateur en libre-service est protégé par un isoloir ou paravent et permet à chaque électeur qui privilégie ces points de vote, de voter entre 9h00 et 17h00.

Le bureau de vote est composé de 3 membres représentant chacun des 3 collèges :
De la Présidente : Mme Hélène GUENNOC, psychologue – Collège 3, Poste 1598 / 2824
Du 1er assesseur : Mr Alexandre RIFAULT, Technicien administratif aux Admissions – Collège 1, Poste: 1101/1102/1104/1105/1106
Du 2nd assesseur : Mr Tanguy PACE-LOSCOS, Biostatisticien au DEBDS – Collège 2, Poste téléphonique : 1628

Le rôle du bureau de vote est de s’assurer de la régularité et du secret du vote.

La liste des candidats et les professions de foi des 3 organisations syndicales se présentant aux Elections Professionnelles :
L’organisation syndicale CFE CGC
L’organisation syndicale CGT
L’organisation syndicale FO

sont disponibles dans Kaliweb, ainsi que tous les documents concernant le vote par voie électronique de ces élections : Ressources Humaines à Instances représentatives du personnel à Elections professionnelles mai 2022

Un projet du Centre lauréat du 13ème Appel à Projets Santé du Département des Alpes Maritimes

Le projet du Pr Alexandre BOZEC « Réduire les séquelles en chirurgie oncologique : acquisition d’un robot chirurgical DA VINCI (modèle Xi – Intuitive Surgical) et développement de la chirurgie robotique au Centre Antoine Lacassagne » a été retenu et sera financé à hauteur de 50% par le Département.

La chirurgie robotique ou robot-assistée est une technologie de développement récent. Après une première phase ayant permis d’évaluer la faisabilité et la sécurité de cette technologie, ses principales indications commencent à être mieux définies. Ainsi, la chirurgie du cancer représente, au-delà des particularités d’organe (urologie, gynécologie, digestif, ORL…), la majeure partie des indications de chirurgie robotique.

Les avantages de cette technologie dépendent du type d’intervention pratiquée, mais l’intérêt essentiel est lié à l’utilisation de voies d’abord chirurgicales moins invasives (diminution du recours à la chirurgie dite ouverte). Cela est d’autant plus important que la chirurgie robotisée trouve le plus souvent ses indications chez des patients atteints de tumeurs de stade précoce et donc accessibles à un traitement curatif.

Pour ces patients, la réduction des séquelles constitue d’ailleurs un des objectifs de la nouvelle stratégie décennale 2021-2030 de lutte contre les cancers. L’accès à une plateforme de chirurgie robotique est donc devenu essentiel afin de se positionner à la pointe de l’innovation et de la recherche en chirurgie cancérologique.

L’objectif de ce projet est de développer la chirurgie robotisé dans les domaines d’expertise chirurgicale du Centre : la chirurgie ORL et la reconstruction mammaire thérapeutique et prophylactique permettant ainsi l’accès à l’innovation chirurgicale et à la recherche (cette technologie dans ces situations étant encore du domaine de la recherche et de l’innovation). Cette plateforme de chirurgie robotisée sera unique dans le département pour ce type de pathologie. Elle sera bien entendu ouverte à d’autres équipes chirurgicales du territoire et notamment à celles du GHT06 qui souhaiteraient développer cette activité en partenariat avec le Centre afin de garantir un égal accès aux soins et à l’innovation sur le territoire.


Infos RH

Rémunération : BIC, BAC : on vous explique tout !

Fin avril, la prime annuelle (Bonification Individuelle de Carrière) a été versée au personnel éligible Non cadre et Cadre présent au premier jour ouvré du mois de janvier de l’exercice évalué (année 2021). Mais comment est définie le montant de cette prime ?

Pour les personnels non-cadres et cadres hors médecin, la rémunération est composée des éléments suivants :
– la rémunération minimale annuelle garantie (RMAG)
– une part liée à l’expérience professionnelle acquise (PEP)
– une bonification individuelle de carrière (BIC)
– une bonification acquise de carrière (BAC)

La BIC est une prime annuelle qui prend en considération le degré de maîtrise de poste et valorise ainsi la progression du professionnalisme du titulaire au cours de sa carrière, en terme de compétences mises en œuvre, appréciées selon les résultats attendus sur le plan quantitatif et/ ou qualitatif.

Elle s’appuie sur les RMAG de l’ensemble du personnel non-cadre et cadre présent au 1er janvier de l’exercice évalué (en l’occurrence 2021 pour la BIC versée en avril 2022).

0,5% de cette masse salariale est le montant de l’enveloppe distribué au personnel éligible.

L’ensemble des notes obtenues (pourcentage de A+, A, B, C octroyé) de chaque entretien va permettre de calculer le pourcentage qui sera appliqué sur le RMAG de référence de chacun.

Une fois le pourcentage attribué pour chaque note de C à A+, certains abattements sont faits (ex :  suspension de contrat, payes à zéro : intervention de la prévoyance ou bien encore absence n’étant pas complétée par l’employeur) et vont réduire le montant de la prime.

Un salarié présent à 100% touchera bien la totalité de la prime tandis qu’un salarie ayant eu 6 mois de suspension type congé sans solde ne pourra prétendre qu’a la moitié, par exemple.

L’ensemble de ces critères est appliqué à chacun et permet de pouvoir déclencher le montant de la prime qui vous sera versée.

Exemple

 Je suis aide-soignante au 1er janvier 2021, soit un RMAG de 21 066 €
 J’ai obtenu A+ à mon évaluation.

L’ensemble des notes distribuées permettent de pratiquer un pourcentage correspondant à 0,77 en 2021 pour du A+.

J’ai été présente à 100% de l’année évaluée, sans paye à zéro, ni suspension. Je n’ai donc pas d’abattement.

21 066 * 0,77% *100% = 162,20 € de prime.

Si j’ai été en suspension 6 mois, mon abattement est calculé en fonction du nombre de jours de suspension soit 365/2.

21 066 * 0.77% * (100%/365*182.5) = 162,2*50%= 81,10 € de prime

Attention :

Je regarde quelle fonction j’occupe au premier janvier de l’exercice évalué. Cela me donne le montant du RMAG de référence sur lequel la prime va s’appuyer pour le calcul.

Le pourcentage qui me sera appliqué dépend aussi de la répartition des notes des autres salariés.

Tous ceux qui ont A+ auront le même coefficient mais ce coefficient peut varier d’une année sur l’autre.

Et la BAC ?

La BIC est versée en 1 fois, généralement en Avril de l’année N+1 (N étant l’année évaluée).

Un douzième (1/12) de la BIC de l’année N se « pérennise » et est versé chaque mois, à compter de janvier de l’année N+2.

Exemple : ma BIC est de 240 euros.
L’année suivante, chaque mois, 20 euros me sont et sont acquis définitivement pour l’ensemble de ma carrière au Centre.
La BAC augmente chaque année d’un douzième des BIC des années précédentes.
Elle n’est pas limitée en montant.