Juillet 2022

Actus


Un résultat budgétaire excédentaire en 2021 permettant de verser une prime aux salariés

Malgré une forte hausse des dépenses en 2021, plusieurs facteurs, et notamment le maintien non prévu de la garantie de financement instauré dans le cadre de la crise sanitaire, permettent au Centre de constater un résultat légèrement excédentaire en 2021. La Direction a décidé d’allouer une grande partie de cet excédent au versement d’une prime exceptionnelle à l’ensemble des salariés.

L’année 2021 aura été marquée sur le plan financier par une hausse particulièrement forte des dépenses du Centre (+3 millions d’euros de salaires versés en plus en application des mesures dites « Ségur » / +5 millions d’euros d’achat de nouvelles molécules en pharmacie dans le cadre du développement de l’immunothérapie par rapport à 2021) mais également une augmentation importante des recettes, augmentation supérieure à celle des dépenses, ce qui explique notre excédent. 

Le Centre avait prévu un déficit de l’ordre de 3 millions d’euros (pour un budget de plus de 130 millions d’euros) en 2021. Cependant, plusieurs facteurs, dont celui non anticipable du maintien du mécanisme de « garantie de financement » instauré en 2020 dans le cadre de la crise sanitaire, ont donc permis de constater un léger excédent validé la semaine dernière par le Conseil d’Administration.

Nous avons en effet bénéficié chaque mois d’un mécanisme qui a maintenu nos recettes de séjours, de séances et de consultations au niveau enregistré avant la crise COVID alors que notre activité réelle n’a jamais été enregistrée à cette hauteur au cours des 12 mois de l’année concernée.

Ainsi, près de 3,5 millions de recettes d’assurance-maladie supplémentaires ont été enregistrées grâce à ce mécanisme. Cette situation est tout à fait exceptionnelle et conjoncturelle puisqu’en l’absence du maintien de ce mécanisme, le Centre aurait enregistré un déficit supérieur à 2 millions d’euros au titre de 2021.

La Direction a décidé d’allouer une grande partie de cet excédent, soit 400 000 euros, au versement d’une prime exceptionnelle à l’attention des salariés du Centre afin de les remercier pour le maintien de la continuité des prises en charge.

Cette prime sera versée à tous les salariés qui rempliront les conditions établies par un accord d’entreprise.

Le reste de l’excédent exceptionnel constaté sera consacré, tel que validé par les instances, à l’amélioration des conditions d’accueil des patients et de travail des professionnels. Ainsi, la grande majorité des 198 000 euros servira à accélérer l’amélioration des conditions d’hospitalisation des patients en médecine tandis qu’une petite enveloppe sera consacrée à l’aménagement d’une salle de sport pour les salariés.


Un Centre engagé dans une démarche de Développement Durable

Le 1er Copil Développement Durable s’est tenu le 20 juin. Les membres présents ont défini 5 axes prioritaires de travail : l’optimisation des ressources énergétiques, la gestion des déchets, la restauration, la dématérialisation, un plan de mobilité

Axes de travail
– L’optimisation des ressources énergétiques (sensibilisation aux éco-gestes, gestion de l’eau dont l’eau en bouteille, favoriser les achats responsables intégrant des critères tels que le coût carbone, la toxicité, le suremballage …).
– La gestion des déchets (réduire, réutiliser, recycler, repenser, rechercher).
– La restauration (progresser rapidement sur la qualité, introduire des produits locaux, bio, de saison et diversifier nos protéines, informer précisément les convives de la part qualitative entrant dans la composition des repas, réduire le gaspillage alimentaire, …).
– La dématérialisation (travailler sur une gestion électronique des documents intelligente et la pollution numérique).
– Un plan de mobilité (optimiser les déplacements domicile-travail, les déplacements des ambulances, des visiteurs …).

En parallèle, une mesure de notre impact environnemental en prenant compte nos émissions de gaz à effet de serre dites indirectes sera effectué (scope3). Il ciblera ainsi les impacts les plus importants.[1]

Ce COPIL est composé de la manière suivante :
Copilotage : Guillaume GIRARD, Directeur Général Adjoint et Sylvie THIBAULT, Référent Développement Durable
Membres :
– Julien DEGARDIN, Directeur des Systèmes d’Information et du Biomédical
– Isabelle AUGIER, Directrice de la Communication
– Emmanuel DE CARVALHO, Responsable des Services Techniques
– Marie-Hélène HILSELBERGER, Responsable des Achats
– Dr Isabelle BUGUET, Médecin Formateur QVT
– Audrey GIANNOTTI – Stéphane DEROCHE – François DRUY, Cadres des Soins Infirmiers et médicotechnique
– Dr Delphine BORCHIELLINI, Chef Département Recherche Clinique et Innovation
– Dr Marie GOSSET, Chirurgien Sénologie-Gynécologie
– Isabelle BENARD-THIERY, Pharmacien Chef Département PUI

Le prochain COPIL prévu en septembre donnera l’occasion d’intégrer un représentant du personnel en tant que membre permanent mais également d’associer de nouveaux membres ponctuels avec un appel à candidature, en fonction des sous-groupes dégagés.

[1] Les émissions directes de GES (scope1) sont les émissions provenant de nos installations fixes ou mobiles situées dans notre établissement. Les émissions à énergies indirectes (scope 2) sont les émissions associées à la production d’électricité, de chaleur, de froid ou de vapeur qui sont importées pour notre activité. Les autres émissions indirectes hors énergie (scope 3) sont celles produites par notre activité,  liées à la chaine de valeur complète (achats, déplacements des salariés, des patients …).


Enseignement


Lancement d’un MOOC (Massive Open Online Course) Soins Palliatifs

Une formation inédite de cours en ligne sur les soins palliatifs sera lancée sur la plateforme d’enseignement du Centre le 19 septembre prochain. Inscriptions possibles dès le 18 juillet prochain sur https://mooc-soins-palliatifs.centreantoinelacassagne.org

Cet enseignement en ligne sur le thème des soins palliatifs (pas uniquement en oncologie), sera ouvert à tous les professionnels de santé, diplômés ou étudiants (les non professionnels de santé du Centre peuvent également s’inscrire).

Les cours, séquences filmées, seront progressivement mis en ligne sur une durée de 6 semaines à raison d’une à trois vidéos par semaine. Des quizz d’auto-évaluations valident chaque cours. Chaque cours peut être suivi indépendamment en fonction de votre intérêt, il n’est pas nécessaire de suivre tous les cours.

L’inscription est gratuite pour tous, mais obligatoire.

Inscrivez-vous dès le lundi 18 juillet
https://mooc-soins-palliatifs.centreantoinelacassagne.org

L’équipe d’enseignants est pluriprofessionnelle, composée de médecins, infirmières, assistante sociale, et psychologue.

Programme des cours

Semaine 1 du 19 au 25 septembre 2022
Soins Palliatifs : droit des patients – sédation – Dr Elise GILBERT
La douleur en soins palliatifs – Dr Amélie MARREC

Semaine 2 du 26 septembre au 2 octobre 2022
Les Ressources territoriales en soins palliatifs dans les Alpes-Maritimes – Dr Stéphanie BAUDIN
L’accompagnement social au domicile dans un contexte de soins palliatifs – Marie-Thérèse GIORDANO

Semaine 3 du 3 au 9 octobre 2022
Soins Palliatifs : L’accompagnement relationnel – Alexia TOSI

Semaine 4 du 10 au 16 octobre 2022
Nutrition et Hydratation en fin de vie – Dr Elise GILBERT
Prise en charge des plaies en Unité de Soins Palliatifs – Vanessa TRESSOLS et Mme M. TROMBI
Moment du mourir – Dr Flora TREMELLAT

Du 17 au 31 octobre 2022
Tous les cours restent en ligne

Equipe MOOC Soins Palliatifs

Coordonnateur
Dr Elise GILBERT
Enseignants
Dr Stéphanie BAUDIN, Praticien Douleur et Soins palliatifs, Centre Antoine Lacassagne et C3S
Dr Elise GILBERT, Praticien spécialiste Douleur et Soins palliatifs,
Centre Antoine Lacassagne
Marie-Thérèse GIORDANO, Assistante sociale, Centre Antoine Lacassagne
Dr Amélie MARREC-GAC, Praticien hospitalier Douleur et Soins palliatifs, Unité de Soins Palliatifs, Centre Hospitalier Princesse Grâce, Monaco
Alexia TOSI, Psychologue, Centre Antoine Lacassagne
Vanessa TRESSOLS, Infirmière, Unité de Soins Palliatifs, Hôpital Archet CHU de Nice
M. TROMBI, Infirmière, Unité de Soins Palliatifs, Hôpital Archet CHU de Nice
Dr Flora TREMELLAT, Praticien hospitalier Chef de service Unité de Soins Palliatif, Hôpital Archet CHU de Nice


Infos Qualité


La HAS lance QualiScope- L’information de référence pour tous, sur le niveau de qualité des hôpitaux et cliniques

Ouverture le 23 juin 2022, sur le site de la HAS, de QualiScope, le nouveau service en ligne qui permet à tous de s’informer sur le niveau de qualité des hôpitaux & cliniques. Ce nouveau service remplace comme prévu Scope Santé, fermé fin 2021.

Avec des outils de cartographie, de comparaison et de data visualisation, QualiScope, permet en effet au plus grand nombre d’accéder facilement aux données de qualité de tous les établissements de santé du territoire français.

Quelques illustrations concernant notre établissement (Certification HAS Juin 2016)

Résultats enquête E Satis-hospitalisation conventionnelle

Résultats enquête E Satis-Chirurgie ambulatoire


Infos RH


Le Centre Antoine Lacassagne se dote d’un nouveau logiciel de Gestion des Temps et Activités (GTA) pour 2023 !

Ce nouvel outil, qui sera mis en place à partir du 1er janvier 2023, permettra non seulement de gérer les pointages et les demandes d’absences mais il intégrera également un portail salarié et viendra se substituer aux différents plannings qui existent à ce jour dans In’ CAL. Un groupe projet travaille actuellement sur son paramétrage

Pourquoi un nouveau logiciel de GTA ?

Unicancer a lancé en 2020 un appel d’offre pour un nouveau Système d’Information Ressources Humaines (SIRH) commun à l’ensemble des CLCC (qui gère notamment la paye). Les 18 centres y ont adhéré et depuis plus de 18 mois les ateliers de paramétrages, recettages sont en cours pour un déploiement officiel au 1er janvier 2023. Ce nouvel outil implique pour le Centre Antoine Lacassagne de devoir également changer de logiciel de gestion des temps et activités car notre logiciel de GTA est totalement intégré et indissociable de notre logiciel de paye.

Choix du nouvel outil de GTA

Accompagné par un AMO (Assistant à Maîtrise d’Ouvrage), un groupe de travail constitué de membres représentatifs de l’ensemble du personnel concerné par les usages de la GTA (Carol BARIL, Marie-Claude BORG, Cindy CAPONE, Laurence CHAMPION, Sabine CIPPOLINI, Richard DALMAS, Frédéric DESPIAU, Nathalie FERRARI, Christelle LOMBARD, Eric MARTIN, Céline METGE, Julie OUDIN, Natacha PRUVOST) a lancé une consultation et a auditionné 4 éditeurs de logiciels de GTA.

Le choix final s’est porté sur ASYS avec leur logiciel

Ce logiciel est déjà utilisé dans de nombreux Centres de Lutte Contre le Cancer (Nantes-Angers, Lille, Nancy, Toulouse, Bordeaux…)

Paramétrage du logiciel

Depuis le 29 juin 2022, un groupe de travail restreint mais toujours représentatif de l’ensemble du personnel, s’attelle à paramétrer le logiciel de GTA pour une mise en place simultanée avec le futur SIRH soit le 1er janvier 2023.

Les membres de ce nouveau groupe de travail sont :

Pilotage
Céline METGE / Christelle LOMBARD, Directeurs de projet GTA
Cindy CAPONE, Gestionnaire RH, Chef de projet GTA

Groupe projet
Frédéric DESPIAU, Directeur des Soins Infirmiers/ Marie-Claude BORG, Cadre coordonnateur Pôle Transversal
Julie OUDIN, Cadre des Soins Infirmiers
Natacha PRUVOST, Cadre des Soins Infirmiers
Sabine CIPPOLINI, Cadre coordonnateur Département Radiothérapie
Eric MARTIN, Responsable Clientèle et Facturation /Carine BADELSCHI, Service Clientèle et Facturation
Carol BARIL, Responsable de Développement RH
Nathalie FERRARI, Cheffe de Projet Informatique

Ce nouvel outil, qui sera mis en place à partir du 1er janvier 2023, permettra non seulement de gérer les pointages et les demandes d’absences mais il intégrera également la planification et viendra se substituer aux différents plannings qui existent à ce jour dans In’ CAL. Il permettra à chaque salarié au travers d’un portail de réaliser ses demandes d’absences à l’attention de son manager mais également de déposer les justificatifs nécessaires à certaines demandes (arrêt maladie, mariages, pacs, enfant malade…). Ceci dans un souci de simplification et de traçabilité des éléments de gestion.