PRISE EN CHARGE DES CANCERS ORL ET DES GLANDES SALIVAIRES

Une équipe multidisciplinaire prend en charge le diagnostic, le traitement, la recherche et l’enseignement. Cette équipe comprend des chirurgiens du Centre Antoine Lacassagne et du CHU de Nice, regroupés au sein de l’Institut Universitaire de la Face et du Cou (IUFC) .

Le type de pathologie pris en charge correspond à l’ensemble des tumeurs rencontrées au sein de la sphère ORL et des glandes salivaires.

Les cancers des muqueuses (carcinome malpighien) représentent la majorité de ces tumeurs. Leurs localisations au niveau de la cavité buccale, de l’oropharynx, du rhinopharynx, de l’hypopharynx et du larynx, sont prises en charge de façon complète.

Les cancers des cavités nasales et sinusiennes sont pris en charge en collaboration étroite avec la filière ORL Générale (Pr Laurent Castillo).

La pathologie tumorale du cou est également assumée par cette filière, qu’il s’agisse des tumeurs d’origine congénitale (kystes branchiaux), d’origine vasculaire ou nerveuse (shwannomes, paragangliomes) ou ganglionnaire (métastases d’origine inconnue, lymphomes).

Le traitement des cancers des VADS fait appel à 3 modalités thérapeutiques, qui peuvent être utilisées seules ou de façon combinée :

  • La chirurgie : elle consiste généralement en l’ablation de la tumeur primitive et des ganglions lymphatiques cervicaux de drainage (curage cervical). La chirurgie d’exérèse tumorale peut être réalisée par voie externe ou par voie endoscopique à l’aide du Laser CO2. Cette chirurgie d’exérèse est généralement accompagnée dans le même temps opératoire d’une chirurgie de reconstruction plus ou moins complexe (lambeaux pédiculés, lambeaux libres…).
  • La radiothérapie : elle peut être réalisée d’emblée ou en post opératoire après chirurgie de la tumeur. Elle nécessite une définition précise des volumes traités et épargnés. Actuellement, elle bénéficie des nouvelles techniques d’irradiation (radiothérapie conformationnelle avec modulation d’intensité) qui permettent une meilleure épargne des tissus sains et donc une diminution des séquelles à long terme. Le CyberKnife® permet l’irradiation première ou en ré-irradiation de certaines tumeurs spécifiques ORL.
  • La chimiothérapie : elle peut être proposée aux différentes étapes du traitement, que ce soit en induction avant tout traitement, en association à la radiothérapie en situation post opératoire ou d’emblée, ou encore devant une tumeur récidivante ou au stade métastatique. Elle peut comprendre l’association de plusieurs molécules entre elles et bénéficie actuellement de l’apport de nouveaux agents thérapeutiques ayant une action précise sur une cible biologique bien définie (thérapeutique moléculaire ciblée).

La particularité de l’IUFC dans le domaine chirurgical des cancers ORL est d’avoir, très tôt, développé les techniques de reconstruction les plus complexes (microchirurgie, lambeaux libres) permettant l’ablation de tumeurs très avancées tout en diminuant, de façon majeure, les complications opératoires et les séquelles fonctionnelles et esthétiques à distance.

Modélisation virtuelle pré opératoire (MVPO) pour la reconstruction maxillaire des cancers de la bouche
Cette technologie est développée dans le cadre des cancers ORL nécessitant une réparation mandibulaire par transplant osseux vascularisé libre. La MVPO permet d’anticiper la perte de substance osseuse par un modèle informatique 3D, de façonner et à terme de fabriquer le transplant osseux.

Entre 50 et 60 patients atteint d’un cancer par an bénéficient de cette chirurgie reconstructive par transplant micro anastomosé ou « transplant libre » au Centre Antoine Lacassagne, environ 15 à 20 d’entre eux sont concernés par une reconstruction de la mâchoire par transplant de péroné.

Ces patients verront leurs séquelles fonctionnelles considérablement diminuées par l’utilisation de cette technique de modélisation 3D, notamment ceux pour lesquels la symphyse mandibulaire (le menton) est concernée par l’amputation.

La pratique de ces techniques chirurgicales complexes, dites « de recours », permet de répondre efficacement aux besoins régionaux en la matière et de former les chirurgiens ORL futurs à ces chirurgies de pointe.

Pôle de Chirurgie Oncologique cervico-faciale

Dr Olivier Dassonville
Dr Alexandre Bozec
Dr Gilles Poissonnet
Dr Riadh Berguiga

Pôle de Médecine

Pr Joël Guigay
Dr Christophe Hebert
Pr Frédéric Peyrade
Dr Esma Saada-Bouzid
Dr Véronique Mari (Onco-génétique)

Médecine Nucléaire

Dr Danielle Benisvy
Pr Jacques Darcourt

Pôle de Radiothérapie

Dr Karen Benezery
Dr Daniel Lam Cham Kee
Dr Axel Leysalle
Dr Romain Natale

Toutes les brochures d’information sont disponibles ici
et sur le site www.iufc.fr