L’Hôpital de Jour DISSPO reçoit  les patients à toutes les phases de la maladie, lorsqu’ils présentent un tableau complexe, avec des symptômes rebelles, invalidants ou, tout simplement, lorsqu’un accompagnement spécifique s’impose.

Du lundi au vendredi, l’HDJ DISSPO reçoit chaque jour 4 patients et leurs proches. L’accueil de ces patients, provenant en majorité de leur domicile, mais également de SSR , voire d’autres services hospitaliers, est personnalisé, et respectueux du rythme de chacun.

En quelques heures, les principaux symptômes physiques (notamment la douleur avec possibilité  de pose d’une pompe à morphine après titration) sont pris en charge, mais également des symptômes psychosociaux, tout en proposant également un accompagnement aux patients et aidants.

En fonction des besoins identifiés, différents intervenants sont sollicités et contribuent à la concertation pluridisciplinaire de synthèse, toujours en lien avec l’oncologue référent.

La coordination avec le médecin traitant  et les soignants du domicile est également essentielle et place l’HDJ DISSPO en son rôle d’interface entre la ville et le Centre.

Cette unité de lieu et de temps est propice aux discussions collégiales et aux réflexions éthiques que soutendent les situations palliatives.

Le suivi régulier en HDJ DISSPO permet  l’adaptation du projet de soins des patients, tout en luttant contre le sentiment d’abandon parfois ressenti par les patients  lors de l’arrêt des traitements spécifiques.